Bybit Talk — Focus sur les NFT

Home » Altcoins » Bybit Talk — Focus sur les NFT
22 mars 2021 by
Bybit Talk — Focus sur les NFT

Nous nous sommes beaucoup intéressé au trading, à ses techniques et à la manière de gérer son capital pour pouvoir perdurer dans le trading. Mais nous n’avons pas approfondi les spécificités relatives au token en eux mêmes. Alors aujourd’hui, nous allons parler des NFT, ces tokens qui ont gagné en popularité pour devenir aujourd’hui généralisés. Vous en avez forcément entendu parler, mais savez-vous vraiment de quoi il s’agit ?

Qu’est-ce qu’un token ?

Un token n’est rien d’autre qu’un actif crypto transférable entre deux parties. Vous pouvez voir cela comme l’équivalent d’une action dans l’univers de la blockchain. Ces tokens peuvent évidemment être revendus, mais ils peuvent aussi être holdés et donner accès à certains avantages (de gouvernance par exemple)

Ces tokens se divisent eux_mêmes en deux catégories distinctes :

  • Les tokens fongibles
  • Les tokens non-fongibles (Non-Fungible Token ou NFT)

Les tokens fongibles

Ce sont les tokens les plus répandus. Ce sont des actifs que ne présentent pas de caractère unique et peuvent donc être échangé par un actif similaire.

Prenons deux exemples, un dans la “vraie” vie et un autre en crypto :

  1. Le dollar est un actif fongible, en effet, un billet de 1 dollar peut être échangeable comme tout autre billet de 1$, il n’y aucune différence à posséder un billet plutôt qu’un autre
  2. Le Bitcoin est un actif fongible, 1 BTC = 1 BTC, il n’y aucune différence à posséder tel BTC plutôt que tel BTC, c’est exactement la même chose

Techniquement, le BTC n’est pas complètement un actif fongible car il n’est pas anonyme, ainsi le BTC reste traçable et n’est donc pas totalement fongible, mais pour les besoins de cet article, et en opposition aux NFT, retenez seulement que le BTC est un actif fongible.

Les tokens non fongibles (NFT)

Quoi de mieux pour bien intégrer la fongibilité que d’étudier son opposée ? La non fongibilité.

Un token non fongible est donc, par opposition avec les tokens fongibles, un token qui possède des caractéristiques uniques et inhérentes à lui même, ne se retrouvant pas chez un autre token, même s’il est de la même “famille”.

Prenons un exemple, récemment, nous avons vu fleurir de nombreux NFT représentant des oeuvres d’arts. Chaque NFT correspond à une oeuvre d’art. Transposons cela à l’art lui-même. Imaginons que vous soyez l’heureux propriétaire de La Joconde. Ce tableau est non-fongible. En effet, La Joconde ne pourra pas être échangée contre le tableau “La Cène” de manière équitable, même s’ils appartiennent tous les deux au même créateur (Coucou Léonard).

Chaque tableau possède ses propres caractéristiques qui donnent à chacun une valeur intrinsèque différente à chacun d’eux.

Ainsi, ces deux tableaux ne peuvent être échangés facilement, alors que vous pourriez échanger sans problème votre pièce de 1€ contre une autre pièce de 1€.

Mais du coup, on s’en sert pour quoi ?

Les jeux décentralisés

Les applications des NFT sont vastes ! Tout a commencé avec les CryptoKitties. Cette application se basait sur le principes des “Collectibles”, c’est à dire que vous pouviez acquérir des chats (oui oui, des chats) ayant des caractéristiques uniques. Chaque chat (miaou) était donc un NFT.

Evidemment, ces NFT pouvaient être échangés ou revendus, certains ayant même fait de très beaux bénéfices.

Des magnifiques chats qui coûtent une blinde

De très nombreux jeux ce sont ensuite crées sur la base de ces NFT. Pour prendre un exemple récent, le jeu MyNeighborAlice, qui sera listé prochainement, est un jeu décentralisé qui consiste à posséder et aménager une île. Sur ce jeu, tous les objets sont en fait des NFT, qu’il est possible d’acheter et de revendre (Projet incubé par DAO Maker messieurs dames)

Ca peut prêter à sourire mais quand on connait les revenus générés par le marché du jeu en ligne, nous voyons ici qu’il y a un potentiel énorme à développer ce genre de jeux de manière décentralisée !

Dans le domaine des collectibles, de grands noms ont commencé à s’intéresser aux NFT, notamment le PSG ou Atari et d’autres comme IBM ne comptent pas passer à côté de l’aubaine !

L’art

C’est un peu plus technique et j’aimerais ici diviser cette partie en deux sous parties.

Nous avons d’un côté l’art numérique, et même l’art crypto ! Certains collectifs proposent des NFT uniques créés par leurs soins, et qui correspondent à une oeuvre d’art que vous serez le seul à posséder.

Comme dans l’art classique, cette valeur peut augmenter et vous pouvez donc spéculer sur la valeur à venir de l’oeuvre dont vous avez fait l’acquisition.

De l’autre côté, et nous y reviendrons, le NFT peut aussi agir comme titre de propriété d’une oeuvre d’art physique. Ainsi, en possédant le NFT, vous possédez la preuve que l’oeuvre physique vous appartient. En revendant cette oeuvre, vous ferez donc la cession au nouveau propriétaire du NFT associé.

Le titre de possession

Une des applications concrètes que peut avoir les NFT concerne les titres de propriété. En effet, en extrapolant, nous pouvons imaginer qu’un collectif qui achète un immeuble pourra ensuite diviser cet immeuble en de multiples NFT correspondant chacun à la part de la personne.

Aujourd’hui, une entreprise nommée RealT propose déjà un système d’achat immobilier groupé basé sur leur token natif, le RealToken. Ce token est fongible. Mais imaginons que vous vouliez acheter 1 étage sur un immeuble de 17 étages. Grâce à la technologie des NFT, vous aurez donc un titre de propriété qui correspondra à la partie qui vous revient, et vous en percevrez les bénéfices s’il y en a (tels que les loyers).

Conclusion

Les NFT n’en sont qu’au début. La hype récente ne doit rien au hasard et les tokens non fongibles prendront une place certaine dans l’économie blockchain. Ne les sous estimez pas, leurs applications sont immenses et il y a fort à parier que nous verrons de plus en plus de projets utiliser cette technique. Jusqu’à avoir ses données d’identité placées sur un NFT ? Est-ce que cela serait souhaitable ? Je vous laisse juge

Il existe de nombreuses plateformes pour échanger ses NFT telles que OpenSeaEnjin ou Rarible, je vous invite à aller y faire un tour pour voir à quoi ça ressemble !

Source: Charly

© Copyright 2019. CryptonewsHaiti